top of page

Rejoins-moi sur Instagram

J'ai écrit un livre de DIY pour une maison d'édition qui m'a lâchée

Quand arrive un bébé, on a toujours envie de lui offrir le meilleur ! Et si ce qui était le meilleur pour lui, était une chose que vous lui auriez fabriquée, vous-mêmes ? C'est sur ce principe que j'ai été contactée, fin 2020, par une célèbre Maison d'édition pour écrire un livre de DIY (Do it Yourself). Malheureusement, après de nombreux mois de travail, j'ai découvert l'envers du décor de l'édition. Dans cet article, je voudrais vous livrer mon expérience, vous raconter mon histoire...


Écrire un livre de DIY : du rêve à la réalité


En 2020, après avoir écrit plusieurs articles de blog pour un magazine de DIY en ligne de très célèbre, j'ai été mise en contact avec une maison d'édition de renom. Ils souhaitent publier un livre de DIY pour les bébés, dans une collection de DIY, comprenant des recettes et tutos pour faire du jardinage, des produits ménagers maison ou des cosmétiques naturels. Mon travail consistait à inventer, tester et créer 50 tutos de DIY à faire pour les bébés : chaussons de naissance, couches lavables, liniment oléocalcaire, busy board, etc.

Le contrat a tardé à arriver. Quand il a enfin été édité, j'avais en tout et pour tout 3 mois, pour tout rédiger et 2 500 € brut d'avance (soit environ 1800€ net). Le contrat me promettait 5% des ventes et la maison d'édition devait se charger d'illustrer et publier le livre.


C'était mon premier contrat en tant qu'autrice, alors je n'ai pas protesté. Je me suis dit que c'était le moyen de rentrer dans le milieu des auteurs, et que j'aurai sans doute, plus tard, d'autres occasions de gagner plus. J'étais tellement heureuse de pouvoir créer un livre de DIY qui allait se retrouver sur les étagères des librairies françaises ! Mais le rêve fut de courte durée.


Pour moi, fabriquer un cadeau de naissance à la main n'a pas de prix. C'est personnalisé et rempli d'amour : que demander de plus pour un bébé ?

Des mois de travail acharné


Comme je vous l'ai dit, à la signature du contrat, j'avais à peine 3 mois pour créer, rédiger et tester 50 tutos de DIY. Chaussons de naissance au tricot, couture d'un nid d'ange, bricolage d'un busy board, fabrication de cosmétiques naturels pour les nourrissons, etc. C'était ultra-intense. À côté, j'avais encore mon travail de freelance, et j'ai dû arrêter de travailler avec plusieurs clients pour me consacrer intégralement à l'écriture de mon livre. J'ai perdu pas mal d'argent, d'autant que je payais moi-même tout le matériel acheté pour tester mes tutoriels. Mais je me disais que je verrais la récompense de mes efforts au moment de la publication, alors j'ai tenu bon et j'ai envoyé mon manuscrit à la date exacte inscrite sur mon contrat.



gilet bébé tricot


Le début des problèmes

Je n'ai pas eu de nouvelles pendant plusieurs mois. J'étais étonnée, car durant la rédaction, je ne cessais de recevoir des mails pressants pour que je rende mon manuscrit au plus vite.

Avril, mai, juin... Vient le mois de juillet 2021. Le mois de mon mariage (oui, parce qu'en plus je ré-ré-réorganisais mon mariage, une troisième fois, ce dernier ayant été annulé deux fois à cause du Covid). Au cours de l'été, mon éditrice - qui avait changé deux fois - revient vers moi pour me demander des modifications, des relectures et des validations concernant les illustrations. C'était à faire pour avant-hier, donc pas le temps de niaiser et dès que je renvoyais mes modifications, je n'avais plus aucune nouvelle pendant des semaines. C'était très frustrant.


Le livre devait être publié en septembre 2021, puis la publication a été décalée pour janvier 2022. En septembre 2021, je vois que quelque chose cloche. Les illustrations tardent à arriver et mon éditrice me demande de lui envoyer des photos de mes créations. Ce n'était pas dans le contrat, je n'ai pas d'appareil adéquat et je ne suis clairement pas photographe ! Malgré tout, j'envoie ce que je peux, ce que j'avais réussi à fabriquer pendant les 3 mois d'écriture et que je n'avais pas déjà donné à des jeunes parents autour de moi !






L'abandon du projet par la maison d'édition... à 1 mois de la publication


Finalement, après plusieurs mois sans nouvelles, je finis par recevoir un appel de mon éditrice qui me dit que le projet ne sera pas publié, car "c'est trop de travail de l'illustrer". Ils cherchaient quelqu'un pour fabriquer mes créations, à un coût très bas "pour être rentable" et n'ont pas trouvé, évidemment. Comme leur collection de DIY n'avait pas le succès qu'ils espéraient, ils ont tout simplement refusé d'honorer leur partie du contrat. Je n'ai eu aucun recours, le contrat avait été écrit pour qu'ils puissent se désister quand ils le voulaient sans conséquence (mais pas moi, bien sûr). Nous étions à 1 mois de la publication, j'avais tout fait en temps et en heure, travaillé plus que ce que je n'avais été payé, abandonné plusieurs clients pour me concentrer sur l'écriture de ce livre, pour ... rien.


C'était une année entière de travail pour 1800 € net et un livre de DIY non illustré sur les bras.


Quelle déception. Quelle escroquerie. J'ai découvert le monde de l'édition sous son vrai jour. Un monde où l'auteur ne compte pas, où l'on se fiche du travail réalisé, où seule la rentabilité compte. En cherchant un peu des témoignages sur internet, je me suis aperçue que je n'étais pas la seule à qui cette histoire était arrivée, et que de nombreux auteurs et autrices se font avoir, parfois dans des situations encore pires, par des maisons d'éditions renommées. Je me suis rendue compte que l'escroquerie avait commencé dès que l'on m'avait proposé 5% des ventes, parce que c'était totalement dérisoire.


Si mon éditrice a été compatissante et m'a redirigé vers d'autres maisons pour tenter d'éditer mon livre, je n'ai plus voulu travailler avec le monde de l'édition. D'autres maisons, comme Larousse ou Marie-Claire ont proposé de reprendre le projet, quasi achevé, en me laissant 3 ou 4% des droits d'auteurs. C'était infime, alors que j'arrivais avec un livre déjà rédigé et corrigé. Il ne manquait plus qu'à l'illustrer.


J'ai donc fait un choix différent.




Publier mon livre sur ETSY


Après avoir récupéré mes droits d'auteur sur mon livre, et passé une année à peaufiner les tutos et créer les illustrations adéquates, je me suis ré-appropriée mon livre et j'ai décidé de le publier moi-même sur ETSY, en format PDF.

Je n'ai pas fait le choix de l'auto-publication en version papier, car cela revenait beaucoup trop cher, et j'avais un peu perdu la hype que j'avais sur ce projet.


Je ne voulais néanmoins par le laisser dans un placard, inachevé.


Alors voilà, Mes plus beaux DIY à faire pour les bébés est en vente sur ETSY. Vous pouvez retrouver une compilation de 40 recettes et tutos à réaliser pour offrir les plus beaux cadeaux faits mains pour les bébés.



Vous l'aurez compris, ce livre, c'est deux années de travail. C'est une compilation des plus belles créations à faire pour offrir en cadeau de naissance. C'est 71 pages de tutos et recettes détaillés, pour tous les niveaux et tous les goûts d'arts créatifs : crochet, tricot, couture, cosmétiques, bricolage, macramé, confection... Découvrez un E-book aboutit comme vous en trouverez peu sur le marché à ce prix-là !

Je suis très fière du travail réalisé. J'utilise moi-même les tutos que j'ai créés quand une naissance arrive, pour fabriquer quelque chose de spécial, que l'on ne trouve pas dans le premier supermarché venu. Les parents sont toujours enchantés ! Pour moi, fabriquer un cadeau de naissance à la main n'a pas de prix. C'est personnalisé et rempli d'amour : que demander de plus pour un bébé ?

J'espère de tout cœur que vous aurez envie de vous procurer ce PDF, pour offrir, vous aussi, un cadeau fait main pour l'arrivée d'un nouveau-né !

Et surtout, n'hésitez pas à me laisser vos commentaires si vous testez des tutos de mon livre ! Ce sera la plus belle des récompenses que vous pourriez me faire !

0 commentaire

Vous aimerez aussi lire ces articles